LA DÉMARCHE IN SITU

In Situ est un projet socioculturel qui cherche à faire participer des habitants et structures locales à la vie culturelle de leur quartier.

Les musiciens professionnels de MusTraDem (Marie Mazille, Norbert Pignol, Patrick Reboud et Christophe Sacchettini) se laissent pour commencer le temps d’une immersion dans le quartier pour mobiliser les participants, rencontrer les partenaires, identifier les ressources locales et instaurer une relation de confiance entre tous les acteurs. Au fur et à mesure de l’avancement de cette phase, ils entament les collectages auprès des habitants désirant partager leur univers musical dans des espaces qui composent le territoire et recueillent également des éléments sonores méta-musicaux (ambiances, sons, paroles). L’ensemble du matériel collecté est ensuite utilisé dans le processus de création qui s’effectue toujours en collaboration avec les habitants. Au travers des rencontres et des envies de chacun, la création participative s’enrichit pour devenir le témoin d’une unité, d’un patrimoine commun à l’ensemble des acteurs du projet. Afin de valoriser les étapes énoncées jusque-là, des restitutions sont prévues, sous forme de sessions musicales, concerts, enregistrements…

OBJECTIFS

- Créer une oeuvre musicale participative : dans un projet de création collaborative tel que celui-ci, le processus est aussi important que sa finalité.

- Créer du lien social : les partenaires s’unissent dans une même volonté de favoriser le dialogue interculturel et intergénérationnel.

- Participer au croisement des pratiques culturelles et artistiques : les initiatives pluridisciplinaires sont encouragées comme autant de moyens par lesquels les participants donnent forme à leur parole et leur histoire.

- Encourager la rencontre entre musiciens professionnels et amateurs : l’objectif n’est pas d’apprendre aux habitants un répertoire prédéterminé mais d’explorer avec eux les perspectives de travail et d’évolution de ce qu’ils ont eux-mêmes apporté.

- Révéler le potentiel créatif d’une population : acteurs de leur propre projet, les participants progressent en compétences ainsi qu’en autonomie au fil du temps.

- Mobiliser les acteurs locaux autour d’un projet commun : le calendrier des activités pourra permettre de mobiliser les participants dans différents lieux, en leur offrant la possibilité de découvrir de nouvelles structures et de s’impliquer de diverses manières dans la vie culturelle et artistique de leur quartier.

- Révéler l’existence d’un patrimoine collectif : la diversité des acteurs se révèle porteuse d’un patrimoine commun basé sur la pluralité des cultures.

- Participer à la mise en valeur d’un territoire : les restitutions dans le lieu de création sont encouragées pour valoriser les participants au sein de leur cadre quotidien, mais il n’est pas question de rester dans l’entre soi.

Téléchargements

Présentation de la démarche